Sélectionner une page

J’ai failli embaucher quelqu’un l’année dernière. Failli. Mais pour cause de retards de paiement, je n’ai pas pu :-/ Malgré une belle collaboration, la priorité étant donnée à “trouver un contrat”, je suis à nouveau “toute seule en réseau” sur Ondine.

Depuis le début de l’année, je suis tiraillée par la question du stagiaire pour l’agence. Sur Ondine, je n’ai eu que 2 expériences de stage (3 mois et 6 mois) qui se sont à chaque fois très bien passées au point que Flora l’année dernière à continué pendant 4 mois en freelance avec moi. J’ai eu la possibilité d’avoir aussi beaucoup d’expériences avec des étudiants et je trouve ça vraiment chouette. Mais ça demande quand même beaucoup de temps et d’énergie.

L’expérience de l’année dernière m’a beaucoup appris (finalement 2015 était une année pleine d’apprentissages ! ) et je me suis rendue compte qu’il devenait de plus en plus difficile pour moi de former de chouettes personnes et de les voir partir à la recherche du CDI / CDD plutôt que de continuer à développer leur activité de freelance (surtout au sortir de leurs études), leur réseau et de beaux projets. J’ai à la fois beaucoup de mal à comprendre cette démarche et en même temps, j’en comprends les impératifs…mais ça me désole quand même. (Si vous voulez en discuter, on prend un café un de ces jours, pas de problème 😉 )

On a du thé et du café au bureau 😉 (photo en CC0)

Des prises d’initiatives

De mon côté, en tant que fondatrice d’une petite agence, je cherche un genre de mouton à 5 pattes. Jusqu’à présent, je faisais une annonce dans un champ très précis (communication, rédactionnel, développement…) mais du coup j’ai eu et vu des profils très spécialisés. Et même si je laissais une grande latitude et beaucoup de transparence au stagiaire pour ses missions, il y a finalement eu peu de prises d’initiative qui pouvait faire avancer l’agence en dehors de mes propositions. En bref, l’exécution était très bonne mais la participation à l’orientation stratégique de l’agence beaucoup moins. Pour autant, j’ai besoin moi aussi d’être nourrie, d’apprendre de l’autre, d’avoir au autre point de vue. Je crois d’ailleurs, que dans mes différentes collaborations, j’ai toujours réussi à créer un climat bienveillant et propice au dialogue.

A la réflexion, plusieurs facteurs peuvent sans doute expliquer cela : je suis encore très identifiée à l’agence, la prospection n’est pas très organisée, quelques gros projets prennent du temps etc., la taille et le fonctionnement en réseau de l’agence peuvent dérouter etc. Ajouter à cela qu’un stagiaire est un investissement qui peut être important pour une petite boîte, j’ai sans doute été moi aussi “prudente” dans mes choix. Cependant, je suis très transparente et partage beaucoup avec les gens autour de moi (stagiaire y compris, que je considère d’ailleurs beaucoup plus comme un collègue qu’autre chose). L’avantage d’une petite structure c’est qu’on peut apprendre très vite et beaucoup vu la multitude de tâches à effectuer ! Le travail ne manque pas.

Quoi ? C’est mignon un mouton ❤ (photo en CC by-SA Dani Mettler)

Cela dit cette année, j’ai envie d’aller plus loin. J’ai entendu beaucoup de startups parler de “stagiaire bras droit” et j’avais du mal a en définir les contours. Surtout l’association de stagiaire et bras droit ne me satisfait pas : on ne peut pas avoir un bras droit en stage non ? Alors plutôt que de chercher un stagiaire bras droit, j’aimerais recruter un stagiaire qui co-construit son job avec moi tout en faisant avancer l’agence. Et pourquoi pas un stagiaire qui créé-rait sa propre activité au sein de l’agence ?

Juste quelques qualités indispensables

Je ne sais pas trop comment rédiger une offre qui ne fasse pas peur ou qui reflète tout ça. Ce que je sais c’est que j’ai besoin de quelqu’un qui ait des compétence en marketing/communication, très à l’aise avec les outils numériques, qui est attiré par les startups et qui aime l’événementiel. En plus de ça évidemment, qui partage avec moi des valeurs d’ouverture d’esprit, de curiosité, de volonté au travail et… de bonne humeur 🙂

Pour donner une idée, ça c’est l’annonce de stage de l’année dernière. 😉

Même si aujourd’hui, ce que je peux offrir à un stagiaire a un peu changé (on a quand même créé un outil entretemps ^^) l’esprit reste le même ! Des pictos, des belles choses et un peu d’humour. Sans oublier du chocolat. En plus, mes bureaux sont top ! 🙂

PS: Si tu te reconnais là-dedans, n’hésite pas à me faire signe 🙂