Sélectionner une page

Terra Incognita est un média qui emmène des lecteurs sur chacune des interviews réalisées. Magazine de grande qualité sur l’entrepreneuriat, ce média prend le temps d’aller à la rencontre et d’explorer des portraits d’entrepreneurs divers et variés. Ses petits plus : un comité de rédaction ouvert ainsi qu’une dynamique la plus participative possible. Pour le numéro 3, j’ai eu l’honneur d’être rédactrice en chef associée. J’ai donc organisé le comité participatif, défini la ligne éditoriale et j’ai également pu réaliser quelques interviews.

Voici l’édito que j’ai écrit. 

LE POUVOIR DU CITOYEN

Quand Valentin m’a demandé de prendre en charge ce numéro sur le développement durable, j’ai souhaité questionner notre rapport au monde de demain. Après tout, « durable » peut et doit être pris au sens large, peut-être même au sens de « désirable ». Ainsi les questions de tolérance, de bienveillance, de respect de la nature et des autres, font autant partie de développement durable que les questions d’alimentation, d’anciens, d’éducation. J’étais d’ailleurs ravie que notre premier comité de rédaction participatif fasse également apparaître ces sujets.

En relisant l‘ensemble des interviews, deux idées fortes me frappent. La première, c’est le pouvoir du citoyen. Comme le dit Judith Grumbach (page 68), on parle souvent des droits et devoirs du citoyen, il serait temps de parler aussi de son pouvoir. Celui de changer les choses autour de lui par des actes qui font tache d’huile au sein de cercles sociaux, mais celui aussi de ne pas acheter, ne pas gaspiller ou encore ne pas créer de déchets. Oui, chacun à son échelle peut faire preuve d’optimisme ou montrer l’exemple, un peu à l’image des entrepreneurs que vous pourrez découvrir ici. Le deuxième constat, c’est la place centrale de notre alimentation quand on parle du monde de demain. Que ce soit en parlant d’agriculture, de santé, de mixité, de changement climatique, de culture, d’éducation… on constate que l’alimentation se situe au carrefour de ces sujets et c’est pour cela qu’elle tient finalement une place importante dans notre numéro. Les initiatives fleurissent, à nous de les soutenir et de les faire connaître pour partager un peu d’optimisme pour demain.

Pour le découvrir, c’est ici