Sélectionner une page

Comme chaque année j’ai profité de la trêve estivale pour mettre différents éléments de ma vie de freelance à plat mais aussi déconnecter un moment de l’écran et d’Internet. Après ce 1er semestre de transition, il était important pour moi de revenir sur tout ce qu’il s’est passé depuis le début de l’année.

Gayané Adourian Blog

Photo by Glenn Carstens-Peters

Back to janvier 2017 : J’entrais dans l’année à la fois curieuse et sereine mais aussi avec un peu d’appréhension sur ce que j’allais bien pouvoir devenir. Voici ce qu’il s’est passé pour moi :

  • j’ai démarré un bullet journal
  • j’ai remis le pied dans Without Model et Ouishare, des communautés dont je suis proche mais faute de temps et d’énergie, je ne suivais plus que de loin.
  • j’ai participé à différentes missions qui se sont bien emboitées : social média manager sur l’événement Le Grand Barouf du Numérique ou la marque vegane La Petite Kabyle, écriture de scénario/voix off pour des courtes vidéos en motion design, formation social média mais aussi accompagnement d’étudiants.
    mes missions ont principalement tourné comme je le souhaitais autour de 3 pilliers : société numérique, écologie et démocratie
  • j’ai fait un peu d’événementiel (on ne se refait pas)
  • j’ai fait une courte expérience de communication politique en accompagnant une député de Paris (qui a été élue) pendant sa campagne
  • j’ai participé bénévolement à l’équipe social média sur le Ouishare Fest
  • et plein d’autres choses encore.

J’ai aussi

  • 1 : pris le temps de réfléchir
  • et 2 : décidé de me refaire un site web qui me corresponde mieux.

Bref je n’ai pas chômé et j’ai même gagné ma vie. Deux bons points (parmi les autres) pour ce 1er semestre.

L’été, la marche et le nomadisme

Cet été, c’est au Kirghizstan que nous avons trimballé nos sac-à-dos et surtout nos pieds. 12 jours de randonnée dont 10 cumulés, avec en moyenne 7–8h de marche et plus de 1000m de dénivelé positif par jour. C’est dans ses immenses paysages, vallées et pâturages que j’ai laissé mes pensées vagabonder au long des interminables montées vers les différents cols ou les interminables descentes qui nous amenaient souvent à notre campement. (parfois, il fallait encore monter pour y arriver 😉 )

Kirghizstan Gayané Adourian Blog

Comme toujours, ce temps de marche est arrivé à point nommé pour re-poser une réflexion entamée depuis maintenant un an. Ce trek annuel, c’est une sorte de rite purificateur en quelques sortes, où les pensées négatives s’envolent et ne reste que la reflexion, le chemin et une sorte de paix intérieure. Je ferai mon prochain post sur ce voyage et ce pays fantastique car j’ai fini de trier mes photos !

Kirghizstan Gayané Adourian Blog

Kirghizstan Gayané Adourian Blog

Kirghizstan Gayané Adourian Blog

Le nouveau site

Juste avant de partir, j’ai décidé de me refaire un site web. Puisque je redeviens freelance, autant que je soigne à nouveau mon… e-reputation. haha. Parce que je ne pouvais pas faire disparaître Ondine, l’agence que j’avais créée, sinon, cela revenait à effacer ce que j’avais fait pendant plus de 4ans.

Un nouveau site web, c’est un peu comme un marqueur du changement. Une sorte de coming out. Or, si le bout de cette transition m’amène à lier plus étroitement valeurs personnelles et projets professionnels, l’idée n’est pas de renier ce que j’ai fait précédemment. Donc, j’ai besoin de “rediriger” mon identité numérique, pour qu’elle me corresponde mieux, à mon moi de maintenant.

Ce site web, c’est aussi l’occasion de rapatrier “chez moi” les textes que je publie au gré de mes envies sur médium ou ailleurs. Construit très simplement de mes petites mains, j’y ai rassemblé un peu de moi, mes sujets de prédilection, mes compétences et les projets sur lesquels j’ai déjà travaillé.

En mode freelance quoi.

Ah oui, vous le trouverez ici : gayane.fr Je prends les feedbacks avec plaisir.

Ecologie et Numérique

Il y a quelque chose qui me turlupine depuis un moment. J’ai organisé dans ma jeunesse (haha) à peu près 3 ans d’apéros Sciences et Web, du temps où les liens entre les 2 n’étaient pas toujours très évidents. On se donnait rendez-vous tous les 3e jeudis du mois, parfois avec une thématique, parfois sans, parfois avec beaucoup de monde et parfois moins. En tous cas, c’était toujours un moment très sympa. De ces apéros seront nés quelques projets, idées, collaborations en tous genre et peut-être même entreprises mais je n’ai pas fait le suivi précis.

Avec l’association Défions les Saisons, en 2015, nous avons réalisé 4 événements qui ont toujours plus, mais surtout, qui ont aussi pour moi, permis à des personnes formidables de se rencontrer. Là encore, on a retrouvé les ingrédients : belles rencontres, chouettes projets et collaborations. Par contre, organiser 4 événements d’une journée, de façon bénévole s’est révélé très très très chronophage et demandeur d’énergie… et finalement, l’association s’est arrêtée malgré l’envie de continuer à se réunir.

Alors j’aimerais bien lancer un RDV informel, comme les Apéros Sciences & Web pour parler de “développement durable” et de numérique. Parce que j’ai l’impression que les rencontres entre ces mondes pourraient être fertiles et qu’il n’y a pas beaucoup d’occasions informelles. Si cela vous intéresse déjà n’hésitez pas à m’écrire pour contribuer ou être tenu informé. By the way, je mets des guillemets à développement durable parce que pour le moment, je ne sais pas si c’est le meilleur terme à employer.

La suite

C’est la première fois que je n’ai rien à la rentrée. Pas de projet officiel. Cela angoisse un peu mes parents mais pour autant, cela me fait moins peur qu’en début d’année. Parce que j’en profite pour développer mes projets perso et que cela me laisse du temps pour moi. Et aussi, je fais confiance à ce que m’apportera la vie.

Gayané Adourian Blog

Pour cette rentrée, plusieurs choses sont sures :

  • si je peux moins travailler devant l’écran, je le ferai.
  • je vais explorer le côté “Développement Durable” & Numérique (avec vous ?)
  • je vais également développer mon blog La mariée en Vert, pour promouvoir des mariages éco-responsables.
  • je lance une newsletter : projet dans les cartons depuis 2015 mais je n’ai jamais sorti. D’ailleurs, vous pensez quoi du nom ? 🙂

Bien sûr, je reste ouverte aux propositions. Donc si vous voulez en savoir plus, me rencontrer, me proposer une mission ou un projet, il ne faut pas hésiter. J’ai hâte qu’on se rencontre !